Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2018 7 04 /11 /novembre /2018 19:51

 

Un coin de nature, un village typique de la vallée de la Garonne : Saint Nicolas de la Grave au confluent du Tarn et de la Garonne.
Au cœur d'un département fondé par Napoléon, ce village possède la maison natale d'Antoine de Lamothe-Cadillac, fondateur de Détroit aux U.S.A.
Et si ce nom vous évoque une voiture de luxe, ce n'est pas un hasard ...

 

Philippe

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 10:11

Partant de Vicdessos avec comme toile de fond le sommet du Montcalm (3077 mètres), le randonneur mettra ses pieds dans les traces de ces anciens mineurs, qui tôt le matin marchaient sur ce vieux chemin pavé ondulant à flanc de pente afin de rejoindre en face les mines du Ramié.

Une rando en boucle de niveau moyen.

Daniel

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 19:50

Si l’on demande à un Toulousain de citer un vin régional, il y a fort à parier qu’il réponde Fronton. Une tradition vivace rapporte que la vigne aurait été implantée à l’époque gallo-romaine. Une chose est certaine, au XIIème siècle, à leur retour des croisades, les Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem viennent s’installer à Fronton et y développent le vignoble. Celui-ci possède la particularité d’être le seul vignoble au monde planté en négrette : raisin noir très aromatique dont la légende raconte qu’il aurait été ramené de Chypre par ces mêmes Chevaliers. Aujourd’hui, la négrette représente 50 à 70% de l’encépagement complété par divers cépages : syrah, cabernet-sauvignon, gamay.

 

Guy-Pierre

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2018 7 09 /09 /septembre /2018 15:35

Situés sur la route des lacs, à l'extrémité sud-ouest du département du Tarn, les Cammazes occupent un plateau entouré d'un vaste domaine forestier, entre les vallées du Sor et du Laudot.
Aux portes de la Montagne Noire, vous pourrez, outre de beaux paysages, découvrir la "voûte de Vauban", suivre la "Rigole" et rester incrédule face aux "Charbonnières" caractéristiques de l'activité de l'époque...

 

 

Distance :  deux boucles (Forêt de l'Aiguille 8 kilomètres et Vauban et les eaux de la Montagne Noire 7,5 kilomètres) - 05h00
Dénivelé : 255 mètres
Estimation : facile

 

Philippe

 

Partager cet article
Repost0
22 août 2018 3 22 /08 /août /2018 08:00

Le pic de Sarnès est un 2600 mètres rarement visité.

Le départ de cette randonnée se situe à Superbagnères (1804 mètres). On emprunte le GR10 qui suit la longue croupe gazonnée (sud-ouest) avec face à nous la massive stature du Pic du Céciré.

Dès les premières minutes, un magnifique spectacle s’offre à nous avec une vue sur 360° qui nous prépare à encore mieux profiter lorsque nous serons arrivés.

 

 

Nous suivons la piste qui, au bout d'un certain temps, devient plus étroite. Nous bifurquons alors vers la gauche pour arriver sur le chemin de la Coume de Bourg. La vue vers le sud s'amplifie et s'embellit petit à petit.

Au fur et à mesure de la montée, nous détaillons mieux le vallon de la Coume de Bourg avec dans les bas-fonds, les granges d'Espone. Lentement, nous nous rapprochons du col de la Coume de Bourg (2250 mètres). Au col, nous empruntons le sentier vers le sud jusqu’à une source (2200 mètres) puis en direction du sud-ouest jusqu'au Pic de Sarnès.

Le retour s'effectue par le même chemin. Pour le pic de Sarnès, il faut compter 1150 mètres de dénivelé et 18 kilomètres.

Guy-Pierre

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2018 7 08 /07 /juillet /2018 17:42

Il y avait grande activité, autrefois, jusqu’au début du XXème siècle, dans cette haute vallée du Vicdessos. Il faut dire qu’au-dessus du grand étang de Soulcem (qui n’existait pas alors), c’était une succession de plateaux à pâturages : le Pla de Soulcem (1600 mètres), le Pla de Carla (1700 mètres), et le Pla de Crouts (1850 mètres). Alors les bergers s’installèrent et vécurent là de génération en génération.

Mais pour rendre le séjour plus confortable – tout au moins viable – fallait-il construire des cabanes. Ce qui fut fait : non pas des cabanes traditionnelles mais des orrys, genre de constructions propres à l’Ariège, sorte d’igloo où les blocs de glace seraient remplacés par des pierres. Et puis un jour l’homme déserta ces lieux qu’il aimait tant.

Et puis un autre jour l’homme moderne (celui qui ne connait rien à la montagne) voulut l’aménager. Il y traça une horrible route jusqu’au Port du Rat (2540 mètres). Mais la nature refusa cette intrusion en accumulant avalanches, éboulements. C’est toute cette région – dont on ne retiendra que le meilleur, ses paysages et le passé – que nous allons explorer en faisant cette ascension.

 

Guy-Pierre

 

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 18:24

 

 

Balade de Samatan à Savignac au travers de coteaux et vallons, à la découverte du Gers : tout simplement...

Distance : boucle de 18 kilomètres (avec boucle supplémentaire de 5 kilomètres pour les plus courageux).
Dénivelé : cumulé + 245 mètres
Estimation : facile
Conseils : quelques passages boueux avec répulsif moustiques conseillé - repas pris après 3 heures de marche donc petit-déjeuner copieux.

 

Philippe

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2018 6 09 /06 /juin /2018 08:51

Depuis Saint-Lary, nous prendrons la direction d'Aragnouet, au niveau du village de Fabian, nous tournerons à droite jusqu'au parking d’Artigusse (1591 mètres). De là, nous nous lancerons à l’assaut du Soum du Monpelat (2474 mètres) situé dans les Hautes-Pyrénées.

La première partie est très facile sur un chemin  fréquenté et carrossable jusqu’au lac de l’Oule (1819 mètres), le GR10 monte ensuite vers le col d'Estoudou (2260 mètres). De ce col, nous suivrons la crête par un chemin moins marqué mais bien cairné jusqu’au sommet du Soum de Monpelat.

Le panorama vaut vraiment le déplacement, la vue est splendide sur les lacs d’Aubert, d’Aumar, d’Anglade, du Cascaret, de l’Oule, d’Orédon… Et sur les sommets de l’Arbizon, d’Estaragne, du Campbiel, du Néouvielle du Bastan …

Nous reviendrons au point de départ par le même sentier.

 

Jean-Louis

 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2018 7 27 /05 /mai /2018 12:59

Nous laisserons les voitures sur la route qui mène à l'Hospice de France à quelques kilomètres de Bagnères de Luchon. Départ à 1077 mètres d'altitude . Nous passerons par le barrage de la Glère et nous remonterons le sentier qui longe le ruisseau. Vers 1560 mètres, nous suivrons une autre piste direction Sud/Est qui nous fera longer le ruisseau de la Montagnette. Quelques passages délicats avant d'arriver au lac du Maille (2193 mètres).

 

 

On poursuit ensuite par le lac de la Montagnette (2332 mètres) pour atteindre le Pic de La Montagnette à 2558 mètres.Magnifique vue au sud sur le glacier de l'Aneto.
Nous aurons peut être sur le parcours des névés à passer ou à contourner.

 


Michel

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2018 6 05 /05 /mai /2018 16:52

Cette année pour notre week-end en famille, nous découvrirons un des plus grands sites de France : le cirque de Navacelles (15ème grand site), niché au cœur des gorges de la Vis, aux portes du territoire des Causses et des Cévennes.

Nous logerons à Alzon, petit village du Gard, dans des chalets en bois entièrement équipés pour 5/6 personnes dans un cadre champêtre et calme en bord de rivière.

 

 

Le premier jour, nous visiterons la Couvertoirade, village fortifié posé au cœur du plateau du Larzac, avec une petite randonnée qui nous amènera à l’observatoire de la Libertade.
 

Le lendemain, nous randonnerons sur le cirque de Navacelles.

Et le troisième jour, retour sur Fonsorbes avec un arrêt à Roquefort sur Soulzon pour une visite guidée des caves Société.

 

Jean-Louis 

 

Partager cet article
Repost0