Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Logo AFR

Article ?

Prochaine randonnée

DIMANCHE 27 AOÛT 2017

Pic de Sarnès

Superbagnères, Haute-Garonne

 

                         

Tags

2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 07:18

NistosNistos est la plus jeune des stations de ski de fond des Pyrénées, située entre 1600 et 1800 mètres et inaugurée en 1990. Elle est aussi le diamant de la vallée de Nistos, celui que l’on va décrocher au terme d’une route sinueuse qui se faufile d’abord dans une étroite encoche avant de s’accrocher aux flancs boisés, en livrant des échancrures vertigineuses sur le plateau de Lannemezan et bien au-delà. Dans un virage se signale un énigmatique cimetière anglo-canadien, où l’on honore encore la mémoire de l’équipage d’un avion allié tombé en 1944 au pied du Pic du Douly.

 

Le voyage peut sembler long mais Nistos est une station qui se mérite, une récompense étincelante soudain révélée au creux d’une vaste coupe dominée par des sommets arrondis. Là se nichent tous les équipements espérés pour notre randonnée raquette. Mais voici que surgissent à nouveaux nos dieux païens. Très ancrés dans la mémoire du pays, ils ont donné leurs noms exotiques aux pistes. En plein ciel ou en sous-bois, on suivra ainsi les sillages tracés par Arixo (dieu de la montagne), Cybèle (mère des dieux), Sylvain (dieu des forêts), Agéion (gardien des brebis), Abélio (dieu du soleil) Bélisama (déesse de la nuit) sans oublier Fagus, (dieu du hêtre). Ne soyons pas étonnés si, à la faveur d’une courbe ou d’une montée, jaillissent soudain devant nos yeux les hautes altitudes du Pic du Midi, du massif de la Maladetta, de l’Arbizon et de l’Aneto.

 

Venez nombreux le 14 janvier avec les dieux que nous révèle la mythologie montagnarde !!... Béatrice vous fera glisser sur les pistes auxquelles ils ont donné leurs noms. Sous le regard bienveillant du Président, dieu des montagnes.

Euh, pardon pas le Président, mais Arixo !!!

 

Béatrice

Partager cet article

Repost 0
Publié par Béatrice
commenter cet article

commentaires